De plus en plus d’entreprises de toutes tailles se lancent dans l’aventure Google Adwords, avec la volonté d’aller chercher du chiffre d’affaires ou de la génération de lead. Malheureusement, la plateforme publicitaire du géant américain n’est plus aussi accessible que l’on pourrait croire. Voici en quelques points, les raisons pour lesquelles il ne sera pas nécessairement judicieux d’aller investir sur la plateforme.

Un marché trop concurrentiel

Il se peut que le secteur d’activité inhérent à votre domaine soit déjà saturé. Cela est très simple à vérifier : regardez le nombre de concurrents qui apparaissent dans le moteur de Google après une requête liée à votre activité. Vous devriez y croiser vos concurrents directs, mais potentiellement aussi de gros acteurs comme Amazon, Ebay, ou le mastodonte de votre secteur. Si votre offre est alignée sur celle de vos concurrents, en terme de prix et de produits, seul votre investissement publicitaire et votre optimisation de compte Adwords pourront faire la différence.

Si à votre niveau de dépenses maximum, vous constatez que les revenus et/ou demandes générés ne sont pas suffisants, et que le compte Adwords vous semble déjà optimisé, il faudra penser à l’éventualité de couper l’investissement.

Un site peu optimisé

Vous avez créé votre site il y a quelques années, et ce dernier commence à prendre un coup de vieux en terme de design et d’expérience utilisateur ? Attention ! Cela peut clairement jouer sur la réussite de vos campagnes Adwords, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, parce que l’internaute de 2016 fuit les sites sur lesquels il n’est pas immédiatement à l’aise. Ensuite, parce que Google pénalisera le niveau de qualité de votre compte Adwords, avec pour incidence une augmentation de vos enchères et ce malgré la pertinence des mots clés sur lesquels vous diffusez. La refonte d’un site peut être onéreuse, mais cela peut booster votre business.

Un budget restreint

Dans de nombreux domaines d’activité, il y a un palier budgétaire à atteindre. On estime aujourd’hui qu’une mise de 500 €/mois est un bon début : cela dépend en réalité de vos enchères. Evidemment, le budget nécessaire peut varier selon que votre coût par clic moyen est de 0,20€ ou de 5,20 €. Par ailleurs, la plateforme étant de plus en plus concurrentielle, le montant de ces enchères ne cesse d’augmenter chaque année, tous secteurs d’activité confondus.

Adwords ne marche pas pour moi, que faire ?

Fort heureusement, il existe aujourd’hui énormément de leviers sur internet, qui vous permettront d’aller chercher une rentabilité, ou une notoriété. Bing Ads, qui est aujourd’hui l’élément le plus proche d’Adwords en terme de structure, mais dédié aux moteurs de recherche de Yahoo et Bing, est un bon exemple.

Facebook, qui est en passe de devenir un véritable levier de rentabilité, sur des secteurs en phase niveau cible (jeune consommateur, commerce de proximité…) mais aussi Linkedin Ads pour cibler du professionnel, ou Twitter pour du CSP+. Chacune de ces plateformes dispose de ses propres règles et d’une stratégie dédiée : l’occasion d’un prochain article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.