Du côté de Menlo Park en Californie les employés de Facebook sont bien loin d’être en vacances, en effet 3 nouveautés plutôt importantes viennent de faire leur apparition.
Elles permettront à la firme de renforcer son avantage, notamment sur des secteurs où aurait pu s’engouffrer la concurrence.

Découvrons ce que Facebook a préparé à ses 1,3 milliards d’utilisateurs mensuels avant Noël.

 

L’application Facebook Groups

Facebook se décide enfin à exploiter les groupes, largement utilisés à des fins professionnelles, universitaires, ou encore amicales.

Facebook Groups permet à tous ceux qui les utilisent pour ces bonnes raisons, d’accéder aux groupes via une application dédiée d’ores et déjà disponible sur IOS et Android.
L’interface est composée de 4 parties qui ont chacune une fonction distincte.

  • Il est désormais possible de visualiser tous les groupes dont l’usager fait parti, pour les gérer plus facilement.
  • Une seconde fenêtre est elle uniquement consacrée aux notifications et alertes.
  • Le troisième volet de l’appli apporte un complément puisqu’il permet de gérer les paramètres de notifications et de suivi des groupes.
  • La quatrième fonction, de loin la plus intéressante, apporte la possibilité de découvrir de nouveaux groupes pertinents. L’algorithme qui génère les propositions prend en compte les pages aimées, les groupes des amis de l’utilisateur et sa géolocalisation.

groupsscreen4-550x479

Il semble alors que Facebook souhaite développer un moyen plus fluide pour que les gens se connectent entre eux par centres intérêt.

Petit bémol ; après le refus massif de messenger qui fut finalement contraint, imposer l’installation massive d’une nouvelle application semble délicate.

 

La personnalisation du newsfeed (flux d’actualité)

Le newsfeed représente clairement la fonction mère de Facebook. Afin de rester attractif le réseau social l’améliore sans cesse grâce à des algorithmes mystérieux qui le rendent toujours pertinent pour l’utilisateur. Car c’est aussi ici que les annonceurs déploient leur publicité qui doit être visible.
Jusqu’à présent la personnalisation du flux se limitait à choisir entre les options « À la une » et « Plus récentes ».

Facebook propose une personnalisation du newsfeed par l’utilisateur. En accédant à un menu dédié le membre du réseau social peut désormais voir quels amis ou quelles pages lui fournissent le plus d’infos.
Le nouveau menu permettra de gérer les abonnements aux personnes, aux pages et aux groupes via 4 onglets différents (le premier onglet est « résumé »).

La nouvelle personnalisation permet aussi de signaler des post ou de se désabonner rapidement d’une page ou d’un utilisateur (tout en restant ami avec lui) plus rapidement.

 

newsfeed1-550x750

 

Avec l’arrivée de ces nouvelles fonctionnalités, il devient donc primordial pour les marques de proposer un contenu engageant sous peine de recevoir un « unfollow » en un instant.

 

Facebook at work

Facebook se globalise et cherche à faire de l’ombre à Linked in. L’aspect professionnel encore mal géré sur la plateforme se voit pris en main par la firme qui décide de lancer Facebook at work.

La version professionnelle du célèbre réseau social pourrait comporter les caractéristiques récurrentes chez ses futurs concurrents afin de retracer le parcours professionnel et le cursus scolaire de l’utilisateur. Mais Facebook va plus loin, cette nouvelle plateforme permettra aussi l’échange de documents et la collaboration entre membres, ainsi que des outils de productivité incorporés. Visuellement l’interface se voudra très proche de celle du réseau social actuel.
Cette évolution apportera une solution pertinente pour mieux gérer sa vie professionnelle et personnelle de façon distincte.

Reste à savoir si les entreprises laisseront entrer Facebook au sein de leurs bureaux alors que sont utilisation est source de tensions et de réglementations parfois strictes.

Nous en saurons plus en Janvier 2015, date annoncée pour le lancement de Facebook at work qui pourrait venir chambouler notre présence professionnelle sur le web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.